HypnoRelax'Home

Hypnose-Sophrologie-Relaxation    

Un peu d'Histoire

Les techniques hypnotiques existent depuis l'Antiquité grecque et égyptienne, sous forme de magie, de danses rituelles en passant par de nombreuses techniques verbales ou de fixation.
Tout comme le Chamanisme, magie religieuse pratiquée en Sibérie et en Asie Centrale, où sa pratique consiste en un état de transe par le Chaman (le guérisseur).

Retenons que l'Hypnose remonte à la nuit des temps



C'est plus tard au dix-huitième siècles, que le Dr Anton MESMER, Autrichien (1734-1815), propose le terme de "magnétisme animal". Sujet expérimenté auparavant au dix-septième siècles par le père jésuite Athanase Kircher (1601-1686).
MESMER contribue par cette découverte, à l'avancée scientifique de l'Hypnose, en passant par ses passes magnétiques.






Puis c'est PUYSEGUR (1751-1825), disciple passionné de MESMER, qui après ses recherches met en évidence le "somnambulisme magnétique", ainsi que le rôle de la suggestion. Celui-ci laisse de côté le "baquet" de MESMER et se concentre sur "un arbre". Il découvrit alors un sommeil différent du sommeil naturel.
Beaucoup de sociétés d'étude s'intéresse à ses travaux, portant la notoriété de PUYSEGUR.






L'abbé FARIA, prêtre portugais (1755-1819) met en avant le principe de "fixation pour induire le somnambulisme magnétique". Il utilise des sujets déjà habitués à ce procédé, et  induit le "principe de contagion" facilitant ainsi l'induction pour les nouveaux sujets.






ESDAILLE, chirurgien anglais (1808-1859), pratique ses opérations en utilisant "le somnambulisme animal". Il constata que les infections post-opératoires (cause de mortalité à l'époque), passaient de environ 30-50% en chirurgie normale, à 5% pour des opérations pratiquées sous somnambulisme.




Le "somnambulisme magnétique" ou "magnétisme animal" arrive sur les scènes de théâtre par LA FONTAINE, magnétiseur (1803-1892), où il en fit de nombreuses démonstrations.




Ce n'est pas sans attirer l'attention de BRAID, chirurgien écossais (1795-1841).






BRAID inspiré par la démonstration de LA FONTAINE, essaie à son tour de provoquer le "somnambulisme magnétique" sur son entourage. Il met en avant cette théorie : "fixer un objet pendant quelques minutes provoque une fatigue oculaire. Et que cette fatigue provoque elle même un sommeil particulier".
En 1843 BRAID publie ses observations et donne à ce sommeil obtenu par la fixation le nom de "HYPNOLOGY" et "HYPNOSE" en français.




L' HYPNOSE continue de prospérer à travers les élèves de l'école de Nancy sous la direction de LIEBAULT (1823-1904)








Ainsi que les élèves de l'école de la Salpêtrière dirigée par CHARCOT (1825-1893)